Les Petits Ours Bleus 1 : Un Repas Lyonnais

Pour le cours de français que je suis actuellement à Brown (FREN 1510c : à Table !) il me faut écrire sur quelques repas (3 en total) que je fais avec mon groupe de cuisine, les petits ours bleus.

Avant de commencer, peut-être ça sera mieux d’expliquer un peu notre nom de groupe. L’explication est assez simple – Nari et moi étions en train de parler des groupes de cuisine après le cours un jour, et nous avons vu le grand ours bleu (et franchement moche) qui est assis sur Lincoln Field.

bru5402_fischer_website2

En le voyant, on a commencé de parler du petit ours bleu dans le bureau d’un des professeurs à Metcalf (juste en face du grand ours), et Nari a été inspirée.  Et donc, les petits ours bleus sont nés.  (Avec le recul, peut-être que ça a aussi un lien avec le Cordon Bleu, où j’ai étudié pendant 6 mois).

Pour notre premier repas, nous avons décidé de faire un repas Lyonnais (des Rhônes-Alpes).  Nous sommes allés chez Nari à 13h dimanche le 12 février pour faire un petit déjeuner dînatoire.

Comme entrée, nous avons fait une salade lyonnaise, un play que Nari a suggéré: de la frisée coupée en quarts, des lardons poêlés, quelques œufs pochés, un quart d’un oignon rouge émincé très fin, des croûtons bien aillés, et une vinaigrette.

La salade était assez simple à faire : avec la frisée, il suffisait de la laver et couper en quarts.  Les lardons avaient besoin d’un peu plus d’attention : on a utilisé une poitrine de porc salée qu’on a taillée en petits lardons qui allait à la poêle.  Les croûtons frottés à l’ail ont été faits avec le gras (une quantité immense) des lardons et du reste de la poitrine.

IMG_5187.JPG

Croûtons avec le gras de porc!

La vinaigrette était une vinaigrette classique et simple mais quand même très bonne – un peu d’oignon rouge ciselé finement, de l’huile d’olive, du vinaigre balsamique, du vinaigre de cidre, du sel, du poivre, et une cuillère à soupe de la moutarde de Dijon pour tout lier.

img_5188

La vinaigrette sur la salade!

Enfin, on a fait des œufs pochés, qui étaient un peu plus compliqués – Minah à essayer (avec peu de succès) d’utiliser la méthode « tourbillon », et moi j’ai juste fait ce que j’ai appris à l’école culinaire (et qui marche très bien pour moi) : faire bouiller de l’eau, ajouter quelques gouttes de vinaigre blanc, et craquer l’œuf directement dans l’eau.

Elizabeth a tout mélangé, et juste comme ça, notre entrée était servie !

La salade était ma partie du repas préférée – elle avait une légèreté et fraicheur avec la combinaison de la frisée, la vinaigrette, et l’oignon; elle avait également quelques explosions de goût avec des lardons, et une douceur venant des œufs pochés.  La seule critique que j’ai, c’est qu’il y avait un peu trop d’oignon : la prochaine fois, je vais soit mettre des oignons émincés à tremper à l’eau avant de les mettre dans la salade, soit en mettre un peu moins.

salade.gif

Miam! Un oeuf bien poché

Notre plat principal était un bœuf en daube à l’orange.  Ne le dis pas à un Lyonnais, mais en fait ce plat me fait penser à un bœuf bourguignon… mais en moins bons ;).  Comme le bœuf bourguignon et, enfin, tous les plats dits « familiaux » français, ce plat a pris du temps.  La veille, je suis venu chez Nari (où on a cuisiné et manger), et on a fait une marinade (des carottes en gros mirepoix, deux oignons jaunes émincés, du sel, du poivre, du thym, et une bouteille de Côtes du Rhône) dans laquelle 1kg de gite à la noix en gros cubes s’est trempé pendant la nuit au frigo.

Le lendemain, après avoir égoutté et épongé toute la viande, on a commencé à faire le reste du plat.  En premier on a pris les couennes (qui était juste la partie gras d’une autre poitrine salée), et le reste de la poitrine, et les fait chauffer dans une grande casserole. Puis, j’ai sué un d’oignon jaune haché dans le gras des couennes et lardons avec deux gousses d’ail, et j’ai mis le bœuf là-dedans.  Après quelques minutes, je l’ai mouillé avec la marinade, mettre du jus et du zeste d’orange, des olives noires, et la laissé réduire d’un tiers.  Après cette réduction, la casserole est allée au four de 150˚ pendant 2h.

IMG_5185.JPG

Du zeste dans la casserole!

Ah oui – j’ai presqu’oublié.  Après 50 minutes au four, j’ai fait une fausse-daubière.  C’est-à-dire que j’ai fait une petite pâte à base de farine et d’eau, et l’a utilisé pour reboucher la casserole.  C’est un peu difficile de décrire… voyez l’image ci-dessous :

IMG_5192.JPG

Le bœuf goûtait très bien, mais car il était trop salé, j’arrivais pas à goûter l’orange du tout.  Le plat était un peu gras aussi.  Après beaucoup de réflexion j’ai conclu qu’il y a trois raisons possibles pour cette salinité excessive :

  • La recette a demandé de la poitrine fumée, mais comme il n’y’en avait pas au supermarché, on a utilisé de la poitrine salée.
  • On a utilisé des olives noires en bouteille et pas fraiches.
  • J’ai juste maljugé le niveau de sel, parce que le plat a beaucoup réduit.

Je crois que c’est une combinaison des trois… j’ai honte quand même :’(.

IMG_5193.JPG

Mai j’ai honte 😦

Heureusement, le plat principal allait très bien avec notre vin, une bouteille de Côtes de Ventoux qui a adoucit le sel du plat de bœuf.

16651460_10154605109131749_484933453_o

(Nous avons, malheureusement, oublié de prendre une photo de la bouteille: ça c’est tout ce qu’on a)

Franchement, je n’ai rien eu à avoir avec la cuisson du gâteau aux noix qui étaient notre dessert – c’était l’excellent travail d’Elizabeth – j’ai juste aidé Nari un peu avec les bandes de sucre glace à la fin. Mais c’était très bon : pas trop sucré comme beaucoup de dessert, et avec un bon goût des noix que j’ai bien apprécié.

IMG_5200.JPG

IMG_5203.JPG

Un grand merci à Minah, notre plongeuse du jour!

En conclusion, notre premier repas était un grand succès . C’était dommage qu’Elizabeth avait un rendez-vous à 16h et donc elle pouvait pas dîner avec le reste des petits ours, mais à la prochaine fois!

La cuisine m’a manqué, et je suis très content d’avoir décidé de reprendre un cours de français après trois ans !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s